Catégories Santé au travail

Quels sont les effets du dérèglement climatique sur la santé au travail ?


Le dérèglement climatique a des conséquences sur la santé des travailleurs. Mais pas uniquement en raison des épisodes météorologiques intenses (canicule, grêle, tempêtes et inondations…) : il faut également tenir compte de l’augmentation des risques pyscho-sociaux (RPS). Quels sont ces effets, et quelles sont les solutions possibles ?

Le saviez-vous ? PmSm vous aide pour votre infirmerie d’entreprise, ou pour la prise en charge des risques pyscho-sociaux.

 

Les risques professionnels en augmentation avec les changements climatiques

 

Depuis quelques années déjà, l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire) se penche sur la corrélation entre le changement climatique et les risques professionnels. Dans un rapport publié en avril 2018, l’ANSES met en avant « que tous les risques professionnels sont et seront affectés par le changement climatique et les modifications de l’environnement ». Le dérèglement climatique implique une hausse des températures, encore plus évidente lors de canicules de plus en plus fréquentes. Mais il induit aussi, selon l’agence nationale, une évolution de l’environnement biologique et chimique et des aléas climatiques plus sévères et plus nombreux.

Pour l’ANSES, les risques pour les employés se mesurent à plusieurs niveaux, et pas uniquement pour les professionnels qui exercent en extérieur.

– Les conséquences d’une exposition plus importante à la chaleur, avec une pénibilité du travail plus conséquente et des risques de malaise, de déshydratation ou de coup de chaleurou encore une altération de la vigilance ;

– Des risques pyscho-sociaux indirects induits par des situations de tensions, de la fatigue psychique et physique lorsque les aléas climatiques se multiplient ;

– Des risques biologiques ou infectieux, pour des personnes qui travaillent au contact des animaux par exemple, à mesure que les zones de maladies infectieuses évoluent…

Lors d’une conférence en Dordogne le 30 juin 2022, Rémi Poirier, ingénieur à l’ANSES, relève l’exemple des récentes canicules : « On sait qu’un salarié est moins concentré en période de canicule. Il y aura aussi un fort impact sur les risques psycho-sociaux. »

 

Quelles solutions et quelles actions pour les entreprises ?

 

Dans un article publié en avril 2020, le magazine Santé & Travail alerte aussi sur la nécessité de mettre en place des mesures de prévention et de sensibilisation. Il s’agit de tenir compte des « répercussions de ce phénomène, celles qui sont déjà perceptibles et celles qui peuvent être anticipées ».

Pour l’entreprise, cette vigilance passe par plusieurs mesures, et la mobilisation est « indispensable » selon l’ANSES.

– Mieux sensibiliser les professionnels aux effets du changement climatique sur leur santé pour qu’ils tiennent mieux compte des signaux d’alarme ;

– Intégrer l’impact du dérèglement climatique dans la démarche d’évaluation des risques professionnels et dans le DUERP (document unique d’évaluation des risques professionnels) ;

– Et enfin, intégrer ces effets dans les actions de prévention menées par les services de santé.